Accueil / Comment écrire un roman / Ecrire de la Fantasy / Comment écrire de la Fantasy et de la science fiction / Créer  un monde de Fantasy / Les genres en Fantasy


Les genres en Fantasy

Share Button

La Fantasy a ses codes, ses genres et ils sont multiples.

Disons-le tout net, il n’y a pas de classement de sous-genres officiel. La Fantasy est un genre et de nombreuses formes hybrides ont vu le jour avec le temps et les créations des auteurs. Et je crois fermement que vous pourriez demander à des centaines de personnes et vous auriez autant de réponses différentes.

Essayons de dégager quelques grands traits malgré tout.

Entrez dans un autre monde !

Entrez dans un autre monde !

La Fantasy dite épique

C’est l’épopée. Souvent ce genre accouche de longues séries bien épaisses. Il s’agit également d’une bande de héros dont le destin, ou en tout cas la quête, n’est rien de moins que de sauver le monde ou l’univers (sans Bruce Willis…).

Le Bien et le Mal s’y affrontent la plupart du temps. Citons pour l’exemple Le Seigneur des anneaux de JRR Tolkien ou pourquoi pas La Belgariade et la Mallorée de David Eddings.

High Fantasy et Heroïc Fantasy (termes volontairement non traduits)

La High Fantasy et l’Heroïc sont souvent des sous-genres confondus. Parfois même dans la Fantasy épique. Pourtant, à mon sens, c’est là la quête d’un héros plus esseulé, quelque chose de plus personnel. Dans la quête comme dans l’accomplissement du héros. Par exemple comme dans Terremer de Le Guin.

 Sword and Sorcery (bon ok : Epée et Sorcellerie ^^ )

Un sous-genre qui me semble-t-il tend à disparaître. C’est Conan grâce à son créateur Robert E.Howard qui a contribué à l’apparition de cette forme de littérature. Pour les amoureux de gros barbares prompts à jouer de l’épée et de Demoiselles en détresse.

Dark Fantasy

Les codes sont inversés dans ce sous-genre. Souvent l’histoire se passe dans une sorte de dystopie ou le mal a pris le dessus sur le bien. Nous avons affaire à des histoires sombres où le protagoniste principal n’est pas un Elfe immaculé qui ne vit pas en dessous de la ceinture (comment ça je critique ?!?), mais plutôt un antihéros. Comment ne pas penser à Elric le Nécromancien de Moorcock ou à HP Lovecraft.

I am Providence…

La Fantasy urbaine

Comme son nom l’indique, elle se situe dans un environnement urbain où les créatures magiques existent, parfois dans notre monde contemporain. Citons Neil Gaiman et quelque chose de plus personnel, La Saga d’Yzé (de moi-même…) à paraître fin 1er semestre 2016 aux éditions Taurnada.

La Fantasy burlesque

Un sous-genre à donner la banane. C’est souvent écrit sur un ton léger, ou le comique le partage à l’absurde. Néanmoins, fous que vous seriez de croire que rien n’y est discuté de manière sérieuse. L’humour est parfois l’un des meilleurs moyens pour faire passer des messages. Quoi la Fantasy aussi ?

Si vous ne l’avez toujours pas fait, filez dévorer les livres de Terry Pratchett, vite.

Je pourrais probablement trouver encore des sous-genres, mais cela serait à n’en plus finir. Du romantisme, de l’érotisme, que sais-je ? Mais je vais m’arrêter là.

Et vous, quelle Fantasy écrivez-vous ?

Venez participer au débat. Vous n’êtes pas d’accord ? Vous avez un autre « découpage » à proposer ? N’hésitez pas.

Pour finir, je suis l’auteur d’une saga de Fantasy dont le premier tome vient de paraître. Venez découvrir mon roman et mon site et pour toute inscription gratuite je vous offre une nouvelle préquelle à la saga. C’est ici

image3dcouv

Faalcouv3d

Share Button

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>