Accueil / Comment écrire un roman / Comment corriger vos romans / Corriger votre roman, ce qu’il ne faut pas faire


Corriger votre roman, ce qu’il ne faut pas faire

Share Button

Vous allez attaquer la correction de votre roman ? Oui je sais, moi aussi ce n’est pas la phase que je préfère, puisque, ne nous le cachons pas, hormis le plaisir d’améliorer son texte, le soulagement de rectifier la grosse bourde d’intrigue, le reste du temps cela demeure un travail fastidieux.

Vous êtes tenté hein ? Avouez-le. Il est fini ce roman, vous l’avez au moins relu une fois, vous avez corrigé les fautes automatiquement soulignées par Word ? Alors pourquoi pas le balancer en ligne ? L’affaire sera réglée.

Cette tentation je l’ai eu, mais il ne faut pas y céder. Pourquoi ?

Parce que vous n’avez pas assez relu votre texte !

 

coorection roman

 

L’écriture sur un ordinateur génère des fautes inattendues que vous n’auriez sans doute pas commises à la main. Parfois il manque un mot, allez savoir pourquoi. Vous avez inversé les lettres, mais malgré tout, cela reste un mot français qui n’a certes plus rien avoir avec le sens, mais que Word ne soulignera pas.

Ajoutez à cela qu’il est plus difficile de voir les erreurs que l’on commet dans son texte que dans celui d’un autre. Votre histoire vous la connaissez par cœur, à la lecture vous glissez dessus, sachant déjà ce qui doit se trouver là. C’est naturel.

Il faut recommencer avec minutie, détacher les phrases et résister à l’envie de se laisser embarquer par le rythme. Ce n’est pas facile, je vous l’accorde. C’est pourquoi, devinez, il va falloir recommencer.

…mais il va falloir aussi faire appel à des lecteurs externes. Bien souvent ce seront eux qui vous trouveront la petite coquille qui vous échappe malgré vos douze passages ! Parmi ceux que l’on appelle vos bêta lecteurs, vous en trouverez qui seront pris par l’intrigue et qui ne vous trouveront pas l’énorme faute d’accord, mais bien souvent ceux-ci vous donneront un coup de pouce sur la construction, ou en tout cas vous feront part de leurs remarques et ceux qui mettent un point d’honneur à relever l’orthographe. Connaissez-vous bêta lecteurs !

Vous pouvez aussi laisser mijoter vos écrits dans un tiroir pendant quelques temps, cela permet de prendre du recul. Pendant ce temps, si vous suivez les conseils de marketing de ce site, vous avez de quoi vous occuper ! La clé est vraiment de relire votre texte petit à petit, pas d’une traite pour rester concentré au maximum sur votre objectif.

Enfin un mot sur la correction automatique de Word. Vous devriez la prendre pour ce qu’elle est. C’est-à-dire un outil bien pratique pour l’immédiateté, mais en aucun cas un moyen performant dans l’exercice d’écriture qui est le vôtre.

Vous pouvez acquérir des logiciels beaucoup plus performants et qui vous faciliteront la vie pour vos corrections. Attention, ils ne sont pas exempts de toutes erreurs, mais c’est tout de même d’un autre niveau que Word et croyez-moi ça devient vite indispensable. Ah, cerise sur le gâteau, ils s’intègrent parfaitement dans vos logiciels de traitement de texte. C’est un bon investissement.

Il y en a trois qui ont les faveurs des écrivains comme des journalistes. Prolexis, Cordial et Antidote que j’utilise.

Ce long billet pour vous dire quoi ? Ne publiez pas trop rapidement vos textes. Moi, je suis un impatient, mais j’ai bien dû apprendre à refréner mes ardeurs.

Une petite information sur le Kindle et les livres numériques en général. Si toutefois vous décelez des coquilles ou qu’on vous les fait remonter. Vous pouvez modifier le fichier déposé chez le revendeur et il sera mis à jour automatiquement chez ceux qui l’ont acheté quand ils synchroniseront leurs appareils. Ni vu, ni connu… ou presque.

Reste l’option d’engager un correcteur professionnel. J’entends par professionnel, quelqu’un qui a eu cette formation spécifique. Correcteur c’est un métier. Par contre, j’espère que vous avez une réserve d’argent, car en fonction de la taille de votre roman cela risque de vous coûter un bras. Passer par un éditeur traditionnel est par exemple un avantage dans ce domaine, puisque bien souvent une correction professionnelle est effectuée. Mais malgré tout il demeure parfois des erreurs. C’est à vous de voir.

Enfin si vous êtes curieux de voir si j’applique vraiment ce que je dis alors n’hésitez pas à me contacter et vous aurez peut-être l’occasion de lire en avant-première mondiale (prendre un ton de cinéma :-) ) mon roman.

Voici les trois correcteurs sur Amazon :

Share Button

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

 

  • Corriger votre roman, ce qu’il ne faut pas faire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>