fbpx

Dans le présent article, j’avais envie de vous donner des conseils pour vous motiver à écrire ou alors sur les bonnes pratiques à adopter pour que vos séances d’écriture se passent bien.

Mais j’ai finalement décidé de retourner la chose. En plus des trois autres raisons pour ne pas écrire que vous retrouverez dans le guide pour écrire un roman dont le lien se trouve en bas de cette page, je vous expose 7 habitudes ou comportements qui assurément enterreront votre créativité ou vous donneront l’opportunité dont vous rêviez pour ne plus écrire.

Cadeau ^^

1-Laissez vous distraire

Écrire est évidemment la chose la plus excitante du monde non ? OK, jusqu’à ce que vous vous retrouviez seul devant la foutue page blanche de votre ordinateur. Et alors quoi ? Il y a toujours un truc à faire quand on cale un peu non ? Se laisser distraire dès que l’esprit vagabonde ou que vous bloquez sur un passage est la pire des choses à faire. Vous aurez vite perdu une demi-heure sans vous en rendre compte. Cédez aux sirènes du Net. Scrollez sur Facebook ou surfez sur YouTube, vous trouverez bien le moyen de vous laisser distraire.

 

2-Faites-en une montagne

C’est vrai qu’avec tous les conseils que je vous donne sur ce site vous pourriez penser qu’il faut vous river à votre chaise et n’en sortir qu’une fois le mot fin écrit au bas de la page. En réalité, prenez quand même le temps de la détente. Et quand vous le faites, faites-le vraiment. Ne faites pas une pause devant votre écran. Sortez, allez marcher, courir, buvez un café en terrasse, mais faites un vrai break. Ce n’est que de l’Art après tout, la face du monde ne s’en trouvera pas changé, la Terre ne s’arrêtera pas de tourner.

Faites-en une montagne, et vous direz adieu à votre créativité et peut-être à votre santé.

3-Cherchez la perfection tout le temps

Le perfectionnisme tue la créativité à mon sens. Surtout pendant le premier jet. Ne laissez pas votre éditeur intérieur (sic) exiger la perfection. Avancez plutôt que de réécrire sans cesse pour essayer d’atteindre la perfection. Vous verrez tout cela à la correction. Et même là, il faudra vous arrêter à un moment ou un autre. Nous sommes tous pareils. Si vous me montrez l’un de mes livres, je peux passer les prochaines heures à vous dire tout ce qui ne va pas. Sur chaque page ou presque. La vérité, surtout quand il s’agit de sa propre création, c’est qu’il va falloir laisser tomber. Si vous essayez d’atteindre la perfection, vous ne produirez jamais rien que les autres auront la joie de lire. Mais peut-être que c’est ce que vous voulez ? Et si votre trop grand perfectionnisme n’était que de la peur ?

4-Restez dans votre zone de confort

Pourquoi changer ? Après tout, c’est le troisième roman que vous écrivez de la même manière. Même structure, même arc des personnages, même thème. Alors, pourquoi changer ? Vous maîtrisez tout à merveille.

Osez le changement. À écrire toujours la même chose, vous risquez l’ennui. Et puis sortir de sa zone de confort a quelque chose d’excitant. Explorez de nouveaux territoires, de nouveaux genres. Votre créativité et votre inspiration s’en trouveront régénérées par cette nouvelle nourriture de l’esprit.

5-Arrêtez de lire, d’aller au musée, de regarder des films, etc.

La création c’est vous. Et puis, vous n’avez plus le temps. Alors à quoi bon regarder ce que font les collègues ? Mais que vous le vouliez ou non, vous vous êtes nourri toutes ces années de l’art des autres. Et c’est normal. Pour maintenir votre créativité au top, vous ne devriez pas vous arrêter. Toutes les formes d’art sont bonnes à prendre pour nourrir votre muse intérieure. Un écrivain est un grand curieux. 

6-L’art ne s’apprend pas

Ben oui quoi. L’art c’est un don, quelque chose d’inné. L’Artiste est touché par la grâce, la muse s’est penchée sur son berceau à la naissance. Ou alors c’est un génie. Alors là, le coup imparable, le génie. Et puis vous n’êtes peut-être pas assez torturé, alcoolique, en manque de repères… Rayez la mention inutile.

Il n’y a rien de plus faux que cette affirmation. L’inspiration et la technique vont de pair. Lisez ce que vous pouvez sur l’écriture. Ne vous arrêtez pas d’apprendre, ce serait une grosse erreur et surtout vous vous priveriez de découvrir un univers.

7-Attendez le bon moment

Tout est prêt ? C’est bon ? Mais en êtes-vous bien sûr ? Peut-être qu’il manque quelque chose. Une énième revue de votre plan ? De votre intrigue ? Et puis la semaine prochaine vous ne serez pas aussi disponible que vous le souhaiteriez. Alors pourquoi ne pas attendre le moment idéal ?

Non !

Le bon moment n’existe pas.

Attendre le bon moment n’est pas une bonne idée, c’est une excuse. Vous savez quoi ? Il n’y aura jamais de bon moment si vous l’attendez réellement. Et l’inspiration a la fâcheuse tendant à visiter plus souvent celui qui est assis derrière son clavier que celui qui attend le moment propice.

Bonne créativité à tous.


Vous voulez aller plus loin ? Téléchargez mon guide gratuit sur l'écriture d'un roman.

Inscrivez-vous

Vous recevrez mes fiches pratiques sur la structure du roman

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :