fbpx

C’est du déjà vu ! Évitez les clichés ! Honnêtement, qui n’a jamais entendu ça ? Créer quelque chose d’original, de jamais vu, est une chose difficile n’est-ce pas ? Tout n’a-t-il pas déjà été fait ? 

Mais finalement, qu’est-ce qui compte le plus quand vous écrivez un roman ? L’originalité ou l’authenticité ?

Tout est déjà fait

Peut-être. Enfin c’est sûrement l’impression que cela donne. La créativité est un puits sans fond dans lequel on peut puiser indéfiniment. Ne vous est-il jamais arrivé de regarder un film ou de lire un livre et de vous dire « waouh », superbe idée. C’était tellement original que vous auriez aimé y penser.

Faut-il vouloir l’originalité à tout prix ? Je ne pense pas. Regardez autour de vous. Nombre d’œuvres d’une tendance actuelle se ressemblent. Parfois le public est demandeur d’un genre, de situations qu’il adore. Pourquoi alors lui donner autre chose ?

S’inspirer n’est pas pomper

Mais si vous vous inspirez de ce qui se fait déjà n’êtes-vous pas un plagieur ? Non, en tout cas dans une certaine mesure. Vous pouvez vous inspirer d’un thème par exemple. Combien connaissez-vous d’histoires de voyage dans le temps par exemple ? En fait, il en existe plein. HG Wells par exemple et son roman « La machine à explorer le temps ». Retour vers le futur, etc. En réalité, le thème de l’exploration temporelle a été utilisé par de nombreux auteurs et pourtant il ne vous viendrait pas à l’esprit de dire que Spielberg a plagié Wells. Alors évidemment, il ne s’agit pas de copier les scènes et de plagier le travail de l’autre. Mais les idées n’appartiennent à personne. À vous de les transcender pour leur donner d’autres atours.

Clichés et originalité

Selon le Larousse, un cliché est un lieu commun, une banalité que l’on redit souvent. Je me suis souvent torturé l’esprit à propos de ces fameux clichés à éviter. Mais en réalité qu’en est-il ? Pour être original faut-il éviter les clichés ? Oui et non.

Oui, parce que si vous faites un énième publicitaire alcoolique drogué, à force, cela a de quoi sembler un tantinet redondant…

Non parce que certains genres aiment les clichés. Je pense notamment à la Fantasy dont de nombreux archétypes en ont fait et en font encore les beaux jours. Je pense aussi qu’une histoire originale tient plus à la fraîcheur de son intrigue et de son thème qu’à quelques poncifs de personnage.

Comment être original ?

À mon sens, le meilleur moyen d’être original reste de développer son idée. De la travailler. Comme on tire sur le fil d’une pelote pour la dérouler, tirez sur le fil de votre idée. Posez-vous la fameuse question « Et si ? » pour faire prendre des détours insoupçonnés à votre histoire. Ne commencez pas à écrire dès que vous avez une idée ce serait contre-productif. Et si vous faites de l’originalité de votre récit son point d’orgue, alors travaillez votre idée. C’est souvent en descendant sous la surface que l’on découvre la partie immergée.

Authenticité !

Et si finalement tout tenait à votre authenticité ? Identifiez ce qui fait que vous écrivez et ce qui brûle en vous. Sur quoi voulez-vous écrire ? Sur quels problèmes, sur quels thèmes aimeriez-vous travailler ? Il y a forcément quelque chose qui demande à sortir aux fonds de vos tripes. Alors faites fi des convenances, des diktats de la bien-pensance. Pondez- moi ça !


Vous voulez aller plus loin ? Téléchargez mon guide gratuit sur l'écriture d'un roman.

Inscrivez-vous

Vous recevrez mes fiches pratiques sur la structure du roman

You have Successfully Subscribed!

%d blogueurs aiment cette page :