Accueil / Sélection de romans / Les meilleurs livres de Fantasy 1ère partie / Les meilleurs livres de Fantasy 2e partie / Le bit lit et les livres de vampires


Le bit lit et les livres de vampires

Share Button

Que vous lisiez des Harlequins ou que vous soyez plus proche du style mordant des bit lit, vous ne pouvez avoir échappé à la déferlante « vampiresque  » qui s’est abattue sur le monde littéraire depuis quelques années. Popularisé par True blood, Twilight voire même Buffy, le bit lit est partout… et il montre les crocs.

Livre de vampires

Qu’est-ce que le bit lit ?

Bit Lit signifie littérature mordante. Cette expression est une invention française attribuée à Bragelonne (éditeur français) et popularisée par Milady. Ce sont des livres de vampires.

Le bit lit, ou le livre de vampires, met donc très souvent en scène une héroïne dans notre monde contemporain. Nous y retrouvons tous les ingrédients pour une identification forte. Notre monde, tel que nous le côtoyons tous les jours, des personnages principaux qui nous ressemblent (enfin, qui ressemblent à la plupart des ados de nos jours) confrontés à leurs soucis quotidiens et aux phénomènes surnaturels.

La magie, la sorcellerie, les êtres surnaturels sont assumés dans ce genre de littérature. Pas question de complot ou de créatures cachées. Le livre de vampires assume.

Le bit lit est un genre particulier donc, qui séduira les adolescents, mais pas uniquement. Ce style s’adresse aussi bien aux adultes qu’aux hommes ou aux femmes. (Harry Potter n’était-il pas tourné vers un public d’ado ? Il a largement dépassé ce cadre.).

Et les livres de vampires ?

Le livre de vampires n’est plus. Du moins plus sous la forme où nous avons pu la trouver autrefois avec le Dracula de Bram Stoker (d’ailleurs rééditer en version Kindle).

Vous n’avez qu’à taper « Vampire » dans la fenêtre de recherche d’Amazon pour vous en convaincre. La plupart des livres qui apparaissent peuvent être rattachés au genre bit lit. Mais peu importe le nom qu’on leur donne. Le livre de vampires est maintenant urbain, adolescent très souvent, mais surtout ancré dans notre quotidien, dans notre monde contemporain.

Ce que Stephen King avait réussi à faire avec ses romans d’épouvante qui nous rappelaient tellement notre quotidien, nous plaçant dans des contextes familiers, les auteurs de bit lit réussissent à le faire pour leurs personnages aux crocs aiguisés.

Osez le bit lit !

Voici une petite revue de ceux qui apparaissent comme les meilleurs du genre :

Commençons par Charlaine Harris célèbre auteur de True Blood adapté en série télé, vous pouvez trouver tous ses livres ici : Charlaine Harris sur Amazon.

La communauté du Sud est le véritable nom, plus connu maintenant sous celui de True Blood. Les vampires vivent parmi les humains et se nourrissent désormais avec un sang de substitution. Mais peut-on leur faire confiance ? Une jeune télépathe va tomber amoureuse de l’un d’eux et sa vie va s’en trouver bouleversée.

Tous les livres de la communauté du Sud sur Amazon.

Un autre auteur publié par Milady dont l’héroïne Anita Blake fait des ravages. Laurell K. Hamilton.

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent « l’Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

Le ton est donné non ?

Tout Anita Blake.

Et comment ne pas évoquer Stephenie Meyer ? Quoi ce nom ne vous dit rien. Et si je dis Twilight, ça vous parle. Ah, vous voyez.

Twilight est sûrement le plus large succès ces derniers temps. Vous, ou vos enfants avez dévoré… les films, très souvent, mais savez-vous qu’il existe à l’heure où j’écris ces lignes pas moins de 4 livres en français !

Posons le décor : Pour laisser à sa mère la liberté d’accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s’installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l’état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l’exposer à de nombreux dangers car Edward n’est pas un humain et elle le sait.

Mais je suis sûr que vous saviez. Twilight est bien supérieur en livre que l’adaptation en film, n’en déplaise aux fans du bellâtre. Twilight existe aussi en livre kindle ici ou en livre papier.

 

 

Ce genre littéraire, le bit lit ou livre de vampires, est en train d’exploser aux Etats-unis et Grande-Bretagne, et vous ?

 

 

 

Share Button

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :

 


3 réflexions au sujet de « Le bit lit et les livres de vampires »

  1. Vladkergan

    Attention à l’orthographe de Stoker, qui s’écrit sans c ;)

    Pour le reste, c’est un peu radical de dire que la littérature sur le sujet n’existe plus en dehors de la bit-lit. Car si niveau visibilité, la grosse production de ce genre écrase un peu ce qui se fait en marge, la marge existe toujours bel et bien. Des romans comme Le passage de Cronin, comme le Laisse-moi entre de Lindqvist, La chronique des immortels de Hohlbein sont la preuve d’une exploitation du thème en-dehors des codes de la Bit-lit (et souvent avec autant, sinon davantage, de renouvellement).

    Répondre
    1. Florent Auteur de l’article

      Merci de ce commentaire et pour la correction à la fois orthographique (elle sera vite corrigée) et littéraire.
      Comme vous l’avez souligné, cette littérature n’est pas morte, mais simplement un peu passée sous l’éteignoir par l’écrasante visibilité des bit-lit. Tant mieux (qu’elle ne soit pas morte), il en faut pour tous les goûts.
      Je connais Hohlbein que je classerais cependant plus dans la fantasy, mais c’est une question de point de vue.

      J’ai visité votre site, excellent, et je ne peux qu’encourager mes lecteurs à s’y rendre.

      Flo

      Répondre
  2. Lorelya Styx

    Bonjour,

    je suis la traductrice d’une nouvelle série américaine de bit-lit qui commence à arriver en France, et où se rencontrent une foule de personnages fascinants et mystérieux : vampires, félins-garou, anges et démons, ainsi que des jeunes femmes au caractère bien trempé.
    Si cela vous intéresse, vous pouvez découvrir cet auteur via ce lien vers la boutique Amazon, le premier tome en français est disponible :
    https://www.amazon.com/dp/8873040179/ref=sr_1_3?s=books&ie=UTF8&qid=1491355657&sr=1-3&keywords=amy+blankenship
    En vous souhaitant une bonne continuation !

    Répondre

Répondre à Vladkergan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>